Contactez-nous SANS FRAIS 1 855 561-4563

10 signes cliniques d’alerte d’un déficit immunitaire primaire 1*

  1. Plus de 4 otites par an
  2. Plus de 2 sinusites par an
  3. 2 pneumonies par an 
  4. Plus de 2 mois de traitement aux antibiotiques par an avec peu d’effets
  5. La nécessité d’un traitement aux  antibiotiques par voie intraveineuse (IV)
  6. Ralentissement de la croissance chez l’enfant
  7. Une infection persistante par champignons dans la bouche ou sur la peau
  8. Abcès profonds et récurrents sur la peau ou autres organes
  9. 2 infections sévères par an ayant nécessité une hospitalisation (ex. : septicémie)
  10. Antécédents familiaux d’un déficit immunitaire primaire

* À noter que les signes cliniques pouvant mener à un diagnostic d’un déficit immunitaire primaire chez l’adulte sont similaires à ceux de l’enfant à quelques exceptions près1. Les déficits immunitaires primaires peuvent avoir une présentation clinique très variable.  L’un ou l’autre de ces signes cliniques peuvent laisser penser à un déficit immunitaire primaire, sans toutefois qu’il en soit systématiquement ainsi. D’autres signes, comme les maladies auto-immunes, peuvent aussi mener au diagnostic.

1 Arkwright and Gennery, Ten warning signs of primary immunodeficiency : a new paradigm is needed for the 21st century, Ann. N.Y. Acad Sci. 1238 (2011) 7­14